P.A.T.U.S

L’Atelier PATUS a été créé en 2016 par Agnès BALARAN, paysagiste DPLG, après 6 années d’études dans le paysage et plusieurs expériences professionnelles (bureau d’étude, CAUE, collectivité).

L’atelier PATUS est un atelier de paysage qui a pour vocation de travailler plus particulièrement sur des projets participant au développement et à la valorisation des territoires ruraux.

Ainsi, le nom de l’atelier a une double symbolique : le «patus» est une parcelle qui appartient à l’ensemble des habitants d’un hameau, bien indivisible où s’épanouissaient des usages communs ; le «patus» est ainsi l’espace public des communes rurales.

 

 

Mais «PATUS» est aussi un acronyme associant les initiales des mots clefs définissant l’atelier : tout d’abord les «paysages» car c’est le domaine de travail fondamental de l’atelier, ensuite s’enchainent trois noms clefs de milieux d’intervention et d’échelle, l’agriculture, les territoires et l’urbanisme. La réflexion à l’échelle: des territoires est essentielle à la mise en place d’un projet cohérent et durable, quelle que soit l’échelle d’intervention du projet. Le dernière mot, «Systèmes», qualifie la complexité du fonctionnement des paysages. L’œil et les compétences du paysagiste mettent en relation l’ensemble des composantes d’un paysage, faisant ressortir leurs interactions.


«Le paysagiste est un «couteau suisse», il maîtrise les bases de différentes disciplines (histoire, géologie, pédologie, botanique, agronomie, hydrologie, urbanisme, sociologie, anthropologie, …). Etre expert en paysage, c’est savoir recueillir les informations dans tous ces domaines, dialoguer avec les acteurs du territoire et les experts convoqués pour un projet, pour ensuite avoir un regard global, un regard transversal, un regard durable.» Agnès Balaran

L’atelier Patus a le soucis de concevoir des projets durables,
qui respectent et valorisent l’environnement, qui amplifient les interactions sociales et s’inscrivent dans une logique économique permettant le développement des territoires.